Publié : 2 juin 2008

La sortie à la ferme

Mardi 13 Mai 2008, les deux classes de moyenne section de l’école maternelle partent pour la ferme de la Duterie à Beaumont-Village. Deux cars nous attendent devant l’école ; à 9h15, nous voilà partis.

A notre arrivée à la ferme, notre animatrice nous accueille et nous guide vers la grange où nous pourrons poser nos affaires.

Tout de suite, nous partons asssister au défilé des vaches qui quittent leur étable pour rejoindre le pré. La pluie est de la partie. L’animatrice donne du pain et du blé à manger aux brebis et aux agneaux puis part pour le poulailler. Les belles poules noires ont pondu trois oeufs dans leur pondoir.

Pendant ce temps, la classe de Marie-Claire est partie nourrir les veaux.

Pour nourrir les cochons, la classe d’Isabelle prépare une ’soupe’ avec du petit lait et de la farine complète. On mélange et on apporte l’auge aux cochons noirs.

Une bétaillère tirée par un tracteur arrive dans la cour. C’est avec cela qu’on transporte les gros animaux de la ferme. D’ailleurs, il paraît qu’il y a des vaches dedans ! Lorsque les portes s’ouvrent, les petites "vaches" de la classe de Marie-Claire font "meuh !". (La classe d’Isabelle est le groupe des moutons). Ils échangent leurs places et voilà les "moutons" partis pour un tour de bétaillère. Pendant que le groupe des "vaches" part donner du pain aux moutons, elle emmène l’autre groupe jusque dans l’étable. Les petits veaux attendent qu’on leur donne leur lait. On le reconstitue avec du lait en poudre qu’ils viennent lécher sur nos mains. Michel, le fermier, nous apprend que la paille sert de litière et le foin pour la nourriture. Les "vaches" sont allées voir les poules.

Après le pique-nique dans la grange, tout le monde part pour les prés des vaches. On s’assoit dans l’herbe et les trèfles, on écoute les bruits, les vaches qui ruminent.

L’après-midi continue dans la grange où l’on fabrique du beurre en secouant de la crème dans un petit pot (il faut beaucoup secouer ...). Dans l’étable, on retourne pour traire une vache et on termine la journée en goûtant le beurre qu’on a fabriqué sur des tranches de pain.